AFP

défense armement grèce france 24 Şubat 2020 - 16:36

Défense: "nouvelle ère de coopération" entre Athènes et Paris =(Photo)= Athènes, 24 fév 2020 (AFP) - La signature d'ici juin d'un accord bilatéral de partenariat entre Athènes et Paris inaugure une "nouvelle ère de coopération", a estimé lundi la ministre française des Armées, Florence Parly, lors de sa visite à Athènes. Au regard des tensions en Méditerranée orientale, "nous avons décidé d'un renfort très significatif de la coopération bilatérale de défense et de sécurité entre nos deux pays", a également précisé lundi Florence Parly, lors d'une conférence de presse avec son homologue grec, Nikolaos Panagiotopoulos. Selon le ministre grec, "les principaux points de l'accord sont les consultations politiques régulières au niveau ministériel, la présence accrue de la marine française dans la région, des exercices militaires conjoints des forces navales et terrestres et le renforcement de la coopération industrielle". Athènes a déjà signé deux importants contrats de remise à niveau de ses flottes de Mirage 2000 et d'hélicoptères NH90, ainsi qu'une lettre d'intention pour la fourniture de deux frégates françaises. Une frégate grecque escorte actuellement le Charles-de-Gaulle dans ses missions en Méditerranée, des exercices conjoints en mer Égée ont également eu lieu, et le grand exercice grec aérien annuel, Iniochos, doit avoir lieu en mai prochain avec la participation d'avions rafales. Depuis la signature en novembre dernier d'un accord entre la Turquie et le gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj à Tripoli sur le partage des eaux en Méditerranée, dans lequel certaines îles grecques sont ignorées, les relations entre Athènes et Ankara se sont tendues. Florence Parly a rappelé l'"engagement résolu de la France auprès de la Grèce pour le respect de sa souveraineté dans ses espaces maritimes". Sur fond de tensions dans la région, le gouvernement conservateur a renforcé ces derniers mois sa coopération stratégique avec Paris, mais aussi relancé un accord militaire avec Washington et décidé de l'envoi de missiles Patriot en Arabie Saoudite. La ministre française des Armées a également appelé lundi Athènes à "considérer un engagement à un niveau significatif des forces armées grecques à nos côtés au sol en Afrique et tout particulièrement au Sahel pour lutter contre la menace terroriste et neutraliser au plus loin les trafics sans attendre qu'ils atteignent les rivages de la Méditerranée". mr/jph/stb

84. Sayı